CRIG UCG

APERÇU GENERAL SUR LES PLANTES MEDICINALES ET PHARMACOPEES TRADITIONNELLES VETERINAIRE ET HUMAINE TOME 1 : MEDECINE NATURELLE (BANQUES DE DONNEES) EN REGIONS DES GRANDS LACS AFRICAINS.

Article publié dans "Parcours et Initiative", N° : 2 en Août 1995, pp: 65-85 Mis en ligne le 15/05/2020 | Autres articles


Résumé

Une étude a été menée sur la banque de données des plantes médicinales en pharmacopées traditionnelles vétérinaire et humaine des Grands lacs. Les données en médecine humaine ont révélé 99 familles botaniques et celles de médecine vétérinaire ont invoqué 79 familles botaniques réputées médicinales. Dans tous les deux camps, c'est la famille des ASTERACEAE qui a été la plus citée et la plus riche en espèces médicinales (44 espèces en médecine humaine et 38 espèces en médecine vétérinaire). Dans cette famille, l'espèce vernonia amygdalina est la plus utilisée contre plusieurs symptômes, soit comme ectoparasitaire, soit comme endoparasitaire ou contre d'autres maladies.

- Les nuages des points sont situées dans une zone critique plus ou moins centrale avec une droite de régression Y = 1,0098 x + 1,4583.

- Le coefficient de corrélation entre l'évolution des familles botaniques dans les deux pharmacopées traditionnelles est rxy = 0,87, et le coefficient de détermination r²xy est très élevé (r²xy = 0,76, soit 76 %), ce qui montre une influence de 76% dans les variations, c'est-à-dire qu’en médecine vétérinaire, la plante à 76% de chance d'être citée en médecine humaine, avec un degré de liaison très significatif.

- Les plantes les plus citées en médecine vétérinaire sont : Vernonia amygdalina, Bidens pilosa, Erythrina abyssinica, Tephrosia vogelii, Ricinus communis, Manihot esculenta, Nicotiana Tabacum, Capsicum frutescens, Acacia Sieberiana, Lantana Trifolia.

Le degré de citation pour ces plantes ne varie pas trop en médecine humaine.

- Les plantes ectoparasitaires en médecine vétérinaire les plus citées sont les suivantes : Vernonia amygdalina, Tephrosia vogelii, phytolacca dodecandra, tetradenia riparia, cesalpinia, Ricinus communis, Nicotiana tabacum, capsicum frutescens.

- Les plantes endoparasitaires anthelminthriques les plus énumérées sont : Vernonia amygdalina, Tetradenia riparia, Tephrosia vogelii, Nicotiana tabacum, Phytolacca dodecandra, Ricinus communis, Rumex abyssicus, psidium Guajava.

- Les plantes contre l’hématurie bovine sont les suivantes : Desmodium repandum, Digitaria abyssinica, Harungana madagascariensis, Impaticus masisiensis, Rhynchosia minima prostrata et Gynuza Ruwenzoriensis.

- Quelques plantes contre les maladies à tiques (Piroplasmose, Babesiose, theileriose) sont les suivantes : Acacia sieberiana, Crassocephalum mannii, Coleus kilimandschari, Dalbergia lactea, Capsicum frutescens, Tetradenia riparia, Chenopodium procerum.

- Les plantes les plus citées sont les plus populaires dans la région des Grands Lacs, et les moins citées ne le sont pas nécessairement. Leur rareté d’utilisation peut être due à une sous information par des tradipraticiens de cette région.


Auteur(s)
Dr Kambale Soheranda
Kamate Mulume-Muvi
(Hre) Michel Ansay

Livres CRIG

Comment conduire une moto

Auteur(s) : Mandela;SAM; espoir

Le monde d'au delà

Auteur(s) : Paluku


Soumettre mon article ou livre

Il est nécessaire de bien lire nos conditions avant de faire votre demande, cela vous évitera de comettre les erreurs initules. Conditions Soumettez mon article ou livre